Val Susa : le gouvernement tente la division dans la lutte formidable de toute une région contre le TGV Lyon-Turin

La lutte qui a eu lieu ces 15 derniers jours a été un épisode fantastique de ce qui peut se produire quand l’anesthésie ambiante et les effets de ce monde marchand n’ont pas de prise sur une population concernée par un projet qui vise à détruire leur communauté. Mais le gouvernement italien tente de créer la division au sein de la lutte.

JPEG - 33.6 ko
Réoccupation du site de Venaus

« On a vécu ces 15 der­niers jours une bagarre qui même dans nos rêves les plus fous n’aurait jamais pu arri­ver. » Ces mots tra­dui­sent un peu l’ambiance eupho­ri­que qui régnait dans la lutte et l’opé­ra­tion pour un retour au « calme » et à « la séré­nité sem­blait com­pli­quée.

- Quelles métho­des les pou­voirs poli­ti­ques ont-ils mis en place pour attein­dre leurs objec­tifs, qui ont été clai­re­ment défi­nis ? montages qui se dessinent contre certains habitants du Val Susa.

    • JPEG - 167.8 ko
      Infiltration (vu sur NO-TAV)
    • violences de la police : le 6 décembre celle-ci a attaqué violemment les manifestants agés et ceux proches d’associations environementalistes, réservant l’attaque des centres sociaux, lieux organisés de résistance, à la police politique (digos de Turin) et aux troupes lui appartenant.
      Résultat : des blessés dans les rangs des associations et des personnes agées de la vallée.

- Pour les hommes poli­ti­ques de la vallée, une réu­nion à Rome entre le pre­mier minis­tre et les maires du Val Susa a eu lieu le 10 décem­bre. Selon quel­ques propos enten­dus ici et là sur cette entre­vue, la divi­sion est créée à l’inté­rieur de la lutte, et va-t-on pour le Val Susa vers une trève des jeux de la défonce (ski) ?

La réu­nion de Rome n’a eu que peu de résul­tats, le gou­ver­ne­ment actuel res­tant sur ses posi­tions et seu­le­ment accor­dant que les son­da­ges qui seront faits après les jeux olym­pi­ques de 2006 à Turin seront effec­tués par des socié­tés indé­pen­dan­tes. Par contre les maires de la vallée ne doi­vent pas orga­ni­ser de mani­fes­ta­tions pen­dant toute cette période qui va de main­te­nant à la fin du mois de février. Le résul­tat appa­rent est aussi que, pour la mani­fes­ta­tion de samedi 17 décem­bre, la pré­sence des ins­ti­tu­tion­nels (maires, syn­di­cats de com­mu­nes, com­mu­nau­tés de mon­ta­gne) est for­te­ment remise en ques­tion. La raison invo­quée serait la dif­fi­culté à contrô­ler un tel ras­sem­ble­ment de près de 100 000 per­son­nes, une trop grande mani­fes­ta­tion prévue, et pour eux un risque de mau­vaise image qui serait dif­fu­sée par les médias.

- Pour des habi­tants de la vallée, pro­ches des cen­tres sociaux, la dif­fi­culté est de ne pas se couper de la réa­lité locale et de conti­nuer à cons­truire cette unité très réelle qui leur a permis de faire ce grand mou­ve­ment du mois der­nier.

Voilà en quel­ques mots ce qui se dis­cute actuel­le­ment et ce serait inté­res­sant si cer­tains veu­lent conti­nuer le débat.

- Mais il est impor­tant aussi de voir ce que nous pou­vons faire pour conti­nuer les ini­tia­ti­ves dans la région, comme celles qui ont eu lieu à Grenoble et ce samedi à Chambéry. A Chambéry, la dis­tri­bu­tion de tracts effec­tuée devant la mairie a été très inté­res­sante, met­tant en valeur le peu d’infor­ma­tions jusqu’à pré­sent pour la popu­la­tion concer­née, les ques­tions envi­ron­ne­men­ta­les étant sou­vent mas­quées par la lutte contre le lobby rou­tier.

La lutte de la vallée de Chamonix a été à cet égard fort utile pour monter que la pro­pa­gande « TGV=fer­rou­tage » repo­sait sur une pro­blé­ma­ti­que com­plè­te­ment fausse. Entre l’auto­route fer­ro­viaire et le fer­rou­tage il n’y a rien à voir. Les ques­tions économiques et de concep­tion glo­bale du futur que l’on veut choi­sir étant com­plé­te­ment occultées par un tra­vail d’écran de fumée des tenants du projet de TGV Lyon-Turin.

Texte publié le 12 décembre 2005 sur Rebellyon.

This entry was posted in En France - Rhône-Alpes, En Italie, En Italie - Val de Suse & Turin and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.