[No TAV Savoie] Le Lyon-Turin et le déménagement du territoire

Les accords de principe entre les Etats français et italien sur le sujet du Lyon – Turin n’en finissent plus d’être signés. Dernier en date : le 20 novembre 2013 lors du « sommet de Rome », François Hollande et son homologue Enrico Letta « confirmaient leur engagement ». Que de flonflons pour un projet qui n’avance que malhonnêtement (pots de vin, mafia, conflits d’intérêts…), en catimini (mensonges sur les travaux à venir à Saint-Martin-la-Porte) ou sous occupation militaire (Val de Suse officiellement considéré comme une « zone de guerre », opposant.e.s jeté.e.s en prison).

Le mouvement NO TAV, quant à lui, prend racine et voit loin. Pendant que les chefs d’Etat signaient un énième document, des milliers de manifestant.e.s faisaient cause commune avec les luttes sur le logement et rappelaient à tout le monde qu’ « 1km de TGV = 1000 logements sociaux ».

D’ailleurs, à Chambéry, plusieurs bâtiments se trouvant derrière la gare ont été rasés, et certes pas pour les remplacer par des logements accessibles à tou.te.s. C’est qu’il s’agit de faire place nette pour le Lyon – Turin, sa nouvelle gare, son quartier d’affaire et ses parkings !

Petit à petit, le projet grignote du terrain côté français, alors même que le chantier de ligne voyageurs entre Lyon et Chambéry (la phase 4 du projet) ne débuterait pas avant 2035… Que cette ligne à grande vitesse soit un jour construite dans sa globalité ne semble même plus être un objectif réalisable pour les technocrates. Qu’à cela ne tienne, il faut tout de même aménager le territoire, en pointillés saignants s’il le faut. Les travaux du tunnel de base devraient commencer en 2014 en Maurienne.

C’est donc ici et maintenant qu’il faut agir.

Le comité NO TAV de Chambéry vous convie donc à une rencontre – débat autour des effets très concrets de l’arrivée du Lyon – Turin à Chambéry, en particulier pour le quartier de la Cassine, amené à être remplacé par un « pôle d’échange multimodal » et un « quartier d’affaires ».

Rendez-vous mercredi 15 janvier 2014 à 18h30 à l’Espace Pierre Cot, quai des Allobroges, à Chambéry.

Défendons notre futur !

 
This entry was posted in En France, En France - Rhône-Alpes, Textes & Analyses and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.