[Italie, Val Susa] Attaques contre le chantier lors d’une marche nocturne – Chiomonte, nuit du 19 au 20 juillet 2013

Un appel à une marche nocturne dans la soirée de vendredi 19 juillet a été lancé par le mouvement No TAV‘. 

Des centaines de manifestant.e.s cagoulé.e.s, réparti.e.s en plusieurs groupes, ont attaqué (avec pétards, pierres, feux d’artifice, boulons, haches…) le chantier LGV Lyon-Turin à divers endroits dans le secteur de Chiomonte. Les flics ont défendu le chantier en repoussant les militant.e.s  ’no tav’ par des tirs de lacrymo…

L’autoroute A32 Turin-Bardonecchia a été occupé pendant plusieurs heures durant la nuit. Le blocage du traffic a été maintenu plusieurs heures par la construction de barricades. Flics et journaleux se sont plaints de l’équipement de protection des manifestant.es (boucliers artisanaux, masques à gaz, etc…)

15 policiers ont été légèrement blessés et 9 manifestant.es arrêté.e.s.

Traduit de la presse urbaniste, Le Chat Noir Emeutier – 20/07/2013

This entry was posted in En Italie, En Italie - Val de Suse & Turin and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.