Manifestation No Tav à Lyon

La manifestation qui a rassemblé un millier de personnes n’a jamais pu partir, encerclée depuis le début par un important dispositif policier. Avant même la manif, il y a eu plusieurs arrestations « préventives » et le blocage des cars italiens à la frontière. Au moins 31 personnes sont en garde à vue. La legal team est à la recherche de toute information ou témoignage concernant les arrestations, en particulier pour quelques unes dont on ne connaît pas l’issue.

Pour le résumé de la fin de soirée et les suites éventuelles, Rebellyon fait un suivi précis et régulier.

  • 19h17 D’après un journaliste d’itélé, « de nouvelles arrestations ».

  • 19h05 : une personne peut-être arrêtée pendant la charge.

  • À Naples, le CAU (Collectif universitaire auto-organisé) a perturbé la présentation en grande pompe d’un nouveau prototype de train à grande vitesse, le Freccia 1000. Cette présentation était organisée par la Ferrovie dello Stato et la mairie de Naples. Pour rappel c’est une coallition « de gauche » (contre le PD) qui a remporté la mairie en 2011. Voir l’article sur le site du CAU.

  • 18h40 : les flics chargent les manifestants
  • 18h18 : 2 bus ont pu sortir, mais les manifestants sont encore pris en étau.
  • 18h02 : les flics refu­sent de lais­ser partir les mani­fes­tants mais veu­lent bien relâcher les bus.
  • 17h40 : La fin de la manif semble s’annoncer, ça rentre vers les bus

  • 16h55 : Tirs de lacrymo
  • 16h50 : la manifestation est bloquée au croisement de la rue Juliette Récamier et du boulevard des Belges.
  • 16h40 : départ, finalement, de la manif
  • Infos comme elles viennent sur la répression :
    • Sur les personnes arrêtées Place Saint-Louis et enfermées au Fort Montluc, environ 20 vont en garde-à-vue. Elles sont réparties entre le commissariat de la Guillotière Place Bahadourian, le commissariat de Villeurbanne (Gratte-Ciel a priori), et un local spécial, la Direction de la Logistique de la police située au 20 rue de l’Espérance, quartier Maison Neuve.
    • 4 autres personnes ont été enfermées au Fort Montluc ; 3 sont sorties mais 1 est mise en garde-à-vue.
    • 6 personnes ont été arrêtées pour contrôle d’identité ou autres puis relâchées.
    • Si vous avez des infos sur les arrestations qui suivent, contactez la legal team (06 43 08 40 32) :

    – 4 personnes arrêtées au péage de Vienne ce matin, à bord d’un camion.
    – 1 femme et 1 homme arrêtées ce matin, Rue Anatole France
    – 2 personnes italiennes arrêtées devant la gare de la Part-Dieu en fin de matinée.

  • 15h50 : la place est tota­le­ment qua­drillée, les CRS sont par­tout, les fla­sh­ball prêts à tirer, les tuyaux prêts à arro­ser, plus per­sonne ne peut quit­ter la zone, un groupe essaye cepen­dant de créer une dyna­mi­que pour bouger de la zone.
  • D’après le Progrès, 1 millier de personnes devant la gare.

  • 15h32 : la place est quasi-bloquée par le dispositif policier.
  • 15h30 : deux hélicoptères sur la zone.
  • Pendant ce temps à Rome, un rassemblement est en cours devant l’ambassade française
  • 15h22 : les cars italiens arrivent aux Brotteaux
  •  15h08 : les héli­cop­ters font une pause. Ravitaillement ?
  • 15h00 : un feu d’ar­ti­fice a affolé un peu les keufs pen­dant les prises de paro­les des col­lec­tifs No-Tav, mais tout va bien c’était pour rire.
  • 15H00 : les bus vien­nent de passer le péage de saint Quentin Fallavier
  •  14h45 : le ras­sem­ble­ment compte main­te­nant 500 per­son­nes, il y a diver­ses prises de paro­les des diff col­lec­tif No Tav.
  • les RG ont demandé la com­mu­ni­ca­tion du trajet envi­sagé par les mani­fes­tants, ils se ren­sei­gnent…mais d’ores et déja des bar­riè­res anti-émeutes ont été pla­cées sur le péri­mè­tre afin que les mani­fes­tants ne puis­sent entrer dans le péri­mè­tre de la gare Part-Dieu.
  • les deux grou­pes annon­cés n’en seraient qu’un (rue Hachette et rue du repos) ces 25 per­son­nes oppo­sants à la ZAD seraient actuel­le­ment rete­nus pour contrôle d’iden­tité, comme ils n’ont pas fait appe­ler d’avocat, il s’agi­rait bien d’un simple contrôle et non d’une garde à vue.
  • 14h40 : les cars ita­liens auraient été arrê­tés à la péri­phé­rie de Lyon
  • 14h40 : Le Progrès affirme que les flics ont trouvé des tubes métalliques (?) à bord d’un monospace venant de Notre-Dame-des-Landes, lors d’un contrôle dans le 7e arrondissement. Des pavés, des fumigènes et des masques à gaz auraient été retrouvés également dans un bus italien à la frontière.
  • 14h10 : 20 personnes en garde à vue aux commissariats du 3 rue ésperance et du 7 Rue St. Jacques.
  •  14h01 : Les 11 bus ita­liens ont fina­le­ment passés a fron­tière et sont atten­dus à 14h30 à Lyon. 1 seul bus n’a pas pu passer.
  • 13h45 : ils sont main­te­nant 400 sur la place

  • 13h30 : ça bouge pas trop, toutes les issues sont blo­quées y’aurait bien eu deux grou­pes de gens contrôlés ce matin dont un a été inter­pellé.
  • 13h20 : l’hélico fait des ronds au-dessus de la place.
  • 13h15 : Certains GM qui gar­dent la zone rouge étaient à NDDL la semaine der­nière, ils sont vrai­ment trim­bal­lés de par­tout !
  • 13h55 : d’après Le Progrès, un accord sur le financement de la ligne Lyon-Turin vient d’être signé entre Hollande et Monti.

  • 13 h 10 : on attend confir­ma­tion d’une ving­taine d’inter­pel­la­tions qui auraient eu lieu dans le 3e, rue Jeanne Hachette, ils ont été amenés au Fort Mont-luc
  • 13h05 : pré­ci­sions sur les inter­pel­la­tions de ce matin. 25 per­son­nes ont été cueuillies ce matin à la sortie d’un squat rue du Repos. Il sem­ble­rait que ce ne soient pas des ita­liens, info à pré­ci­ser. Ils ont été embar­qué dans un bus direc­tion Marius Berliet pour un contrôle d’iden­tité !
  •  13 h : on nous signale la pré­sence de flics en mode « tor­tues ninja » en fac­tion devant la gare de Jean Macé, atten­tion si vous arri­vez par là. Pas de pré­sence poli­cière très visi­ble dans les rues autour de la Part-Dieu.
  • 13 h : 300 per­son­nes sont déjà au rendez-vous aux Brotteaux. Deux héli­co­ptè­res sur­vo­lent la place. Des canons à eau sont là aussi. Le quar­tier est tota­le­ment encer­clé.
  • 12h30 : tous les cars ita­liens (à l’excep­tion d’un venant de Milan, à confir­mer) ont réussi à passer la fron­tière, après que les flics aient bien pris leur temps pour qu’ils arri­vent en retard au ras­sem­ble­ment qui a déjà débuté aux Brotteaux.
  • 25 inter­pel­la­tions place Saint-Louis après un impor­tant déploie­ment poli­cier. Apparemment des No Tav ita­liens.
  • 12 cars venant d’Italie avec 700 oppo­sants au TAV sont en route vers Lyon, la majo­rité auraient réussi à passer malgré les embrouilles à la fron­tière.
  • 11h40 : un héli­co­ptère sur­vole la Guillotière.
This entry was posted in Actions de solidarité, En France, En France - Rhône-Alpes and tagged , , . Bookmark the permalink.