28 août 2012 – Ça chauffe au Val de Suse

Les No Tav assiègent Equitalia. Un hangar d’une entreprise a été brûlée.

L’attentat dans une carrière de Italcoge, entreprise en faillite engagée dans les travaux de la LGV à Chiomonte. Au même endroit l’année dernière ont été enflammés quatre véhicules de la même entreprise.

Le siège de Equitalia [agence qui prélève les impôts, n.d.t.] à Suse à été objet d’un attaque rapide par les No TAV. Les manifestants, une trentaine, ont empêché l’entrée des clients dans les bureaux de Equitalia et ils ont exposé des banderoles avec écrit « Equitalia et Tav: argent et dévastation » « . Equitalia assassine».

La nuit dernière, peu après minuit, un

hangar pour les outils a été incendié dans une carrière de propriété de Italcoge, société (aujourd’hui en faillite) impliqué dans les travaux de la Lyon-Turin. La carrière est située dans la localité de Colfacero, dans la commune de Gravere, une ville à quelques kilomètres du chantier. Au même endroit l’année dernière avait été mis le feu à quatre véhicules de la même société détenue par les frères Lazzaro.

Leur Presse (La Repubblica, 28/8/2012)

This entry was posted in En Italie - Val de Suse & Turin and tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.