Manif contre le TGV Lyon-Turin

Qui à Lyon n’a pas entendu parler de ce pharaonique projet du TGV Lyon Turin qui va traverser les Alpes par des tunnels de 52 km de long, qui va permettre à des milliers de camions de franchir ce handicap pour faire circuler toujours plus vite les marchandises et permettre la délocalisation et toujours plus de précarité ?

Depuis le début des années 90, le projet de train à haute vitesse tra­ver­sant les mon­ta­gnes et pro­vo­quant un désas­tre écologique sans pré­cé­dent dans la vallée du Val Susa, vallée qui va de la fron­tière fran­çaise à la ville de Turin, a mobi­lisé du côté ita­lien de plus en plus de monde venant de dif­fé­rents milieux pau­vres. Des luttes inces­san­tes, des actions direc­tes peti­tes mais variées ont été exé­cu­tées : démon­ta­ges d’engin, expro­pria­tion de maté­riel du batî­ment, expli­ca­tion avec des pro­prié­tai­res ter­riens prour les empê­cher de vendre leur terre. (En Italie le TGV se dit TAV)

Cette lutte est resté pres­que tota­le­ment absente en France dans la région, les dif­fé­rents milieux contes­ta­tai­res, qui pour­tant auraient du trou­ver de mul­ti­ples motifs d’insa­tis­fac­tions, ne l’ayant pas voulu ou n’en ayant pas vu l’intê­ret.

GIF - 26.5 ko

Dans les années 1998 à 2002, la contes­ta­tion locale en Rhône-Alpes a pu par­ti­ci­per à cette lutte au tra­vers de la soli­da­rité avec trois anar­chis­tes de Turin (deux ont été exé­cu­tés en prison, le troi­sième Silvano est sorti de cette machi­na­tion en 2002). La lutte contre ce projet en Italie a marqué le pas après les arres­ta­tions puis, petit à petit, elle a redé­marré jusqu’à l’énorme manif de 2003 qui a vu 20000 per­son­nes de la Vallée mani­fes­ter.

Différentes com­po­san­tes de la contes­ta­tion Turinoise, pour résu­mer, appe­laient à mani­fes­ter ce Samedi 4 juin, à Susa à 9h30. Peut être enfin une lutte anti­ca­pi­ta­liste, écologique pourra naître des deux cotés des Alpes.
Nous sommes quel­ques unes et quel­ques uns à l’espé­rer.

Collectif le Laboratoire

P.-S.

Pour tous renseignements, allez voir le site du Ministère des transports, ainsi que pas mal de sites italiens. Autrement nous avons pas mal de matériels que nous pouvons faire parvenir à ceux qui le désirent et nous aimerions rencontrer d’autres personnes pour arrêter ce convoi mortel.

publié sur Rebellyon.

This entry was posted in En Italie, En Italie - Val de Suse & Turin and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.