Ces jours-là, ces nuits-là, nous étions tou(te)s présent(e)s !

25 années de mensonges sur le TAV, voilà ce qui se dégage et que le mouvement No Tav dénonce depuis toujours.

Aucune estimation de coûts sérieuse, des financements européens toujours plus incertains, l’absence d’un projet exécutif et d’une d’analyse coûts-bénéfices recevable, mais surtout l’inutilité de ce projet milliardaire confirmée noir sur blanc par experts et techniciens de toute Europe. Que se passe-t-il maintenant ?

Ministres et politiciens intéressés uniquement par la sauvegarde de leur fauteuil et autres chargés du projet répètent comme une litanie “tout est réglementaire, le TAV se fera” et pendant ce temps la mafia remercie et les poches des habituels se remplissent.

Tous ces milliards qu’ils veulent dépenser pour le TAV, ils pourraient l’utiliser pour restaurer les écoles qui s’écroulent, pour mettre en sécurité les territoires, pour soutenir ceux qui sont restés sans revenu et sans maison et qui, malgré tous leurs efforts, n’arrivent pas à la fin du mois.

2014_11_22_appellocorteoCes faits ont toujours été clamés par les No Tav qui depuis toujours luttent pour bloquer ce projet inutile et dévastateur.

Le parquet de Turin, avec les procès au No Tav, tente d’arrêter le mouvement, en créant un précédent avec l’accusation de terrorisme dans l’objectif de voir tous les mouvements sociaux enquêtés avec des hypothèses criminelles.

Le 14 novembre, 9 ans et 6 mois ont été requis contre les No Tav Chiara, Claudio, Mattia et Niccolo’, en prison depuis le 9 décembre dernier avec l’accusation de terrorisme pour acte de sabotage (l’incendie d’un compresseur) bien que la Cassation de Rome aie déjà exclu que l’on puisse parler de terrorisme. La sentence sera émise en décembre. Trois autres camarades sont en prison pour le même épisode en attente de procès.

Au mois de janvier, tombera également la sentence du maxi-procès contre 53 No Tav pour les faits du 27 juin et 3 juillet 2011, dates historiques de la lutte No Tav. Les procureurs ont demandé en tout presque 200 ans d’emprisonnement et plus de 2 millions d’euros pour dommage à personnes, matériel et à « l’image de l’Etat italien » !

CES JOURS-LA, CES NUITS-LA, NOUS ETIONS TOU(TE)S PRESENT(E)S !

LIBERTE POUR TOU(TE)S LES NO TAV

SAMEDI 22 NOVEMBRE

15h PIAZZA CASTELLO, TURIN

texte publié sur Comité No Tav Paris.

This entry was posted in Actions de solidarité, En Italie, En Italie - Val de Suse & Turin, Répression and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Ces jours-là, ces nuits-là, nous étions tou(te)s présent(e)s !

  1. Pingback: Appel à dons pour Chiara, Claudio, Niccolò et Mattia opposants No TAV inculpés en procès antiterroriste à partir du 22 mai 2014

  2. Pingback: [Mardi 18 novembre] Infos et Actus | Tant qu'il y aura des bouilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.