No-Tav: Après la prison, le marteau-pilon d’amendes milliardaires

Ronronnette vous rappelle que la solidarité n’existe pas si elle se contente de bonnes paroles: à vos portefeuilles!

Quatre opposants au TGV Lyon-Turin de la Vallée de Susa sont toujours en prison depuis le 9 décembre, sous l’accusation de terrorisme.  Les faits reprochés: la participation à une manifestation nocturne contre le chantier au cours de laquelle la seule victime a été…

…un compresseur

Par ailleurs, le tribunal ordinaire (très ordinaire) de Turin vient de condamner solidairement Alberto Perino, porte-parole le plus connu du mouvement, Loredana Bellone et Giorgio Vair au paiement de dommages et intérêts à la société LTF, qui gère le chantier, pour une somme totale de 214 000, 40€. Il leur est reproché d’avoir participé à une manifestation de plusieurs centaines de personnes venues occuper un terrain où la LTF devait procéder à des sondages. Un piège avait été tendu au mouvement: la Digos (police politique) garantissant aux responsables que les flics ne dégageraient pas les manifestants mais qu’après être venus demander aimablement à opérer les sondages, la LTF se retirerait en cas de refus. Nos amis no-tav, pourtant aguerris, ont eu la faiblesse de croire la parole des flics… En fait, cela a permis d’exiger des dommages et intérêts stratosphériques, en dépit du fait que l’opération sondagière n’avait pour but que de soutirer des subventions à l’Europe: une fois les manifestants partis, sur les 34 sondages prévus, on n’en a fait que 5 qui n’ont servi à rien, le projet de zone de déchargement prévu étant en plus abandonné.
Nos amis nous, vous écrivent:
« Le mouvement No-Tav supporte déjà de lourdes dépenses pour la défense judiciaire, à quoi s’ajoute ce coup de matraque terrible, qu’il ne peut à lui seul affronter. C’est pourquoi, avec beaucoup d’humilité, mais tout autant de dignité et de confiance, il demande à tous ceux qui disent: « Ne lâchez pas! », « Vous êtes l’unique espérance de ce pays », « Résistez aussi pour nous », de donner un appui concret en nous aidant économiquement de manière que nous puissions résister encore contre cet Etat et ces Pouvoirs Forts qui veulent nous renvoyer bien sages à la niche.
« Plus de 400 personnes font l’objet d’une procédure pour cette résistance contre une oeuvre imposée, inutile et destructrice aussi bien pour l’environnement que pour les finances de cet Etat et qui empêche de faire toutes les autres petites oeuvres utiles »
« Même en utilisant ces armes sales, ils n’arriveront pas à arrêter la résistance du peuple no-tav. Aidez-nous à résister, merci »

Le soutien financier doit être exclusivement adressé sur le compte-courant postal n.1004906838 – IBAN – IT22L0760101000001004906838 au nom de Pietro Davy

texte publié sur Les Contrée Magnifiques, plus d’infos sur Notav.info

This entry was posted in Actions de solidarité, En Italie - Val de Suse & Turin and tagged , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.