Sabotage contre la LGV Poitiers-Limoges

Vandalisme sur le chantier LGV à Roullet-Saint-Estèphe : 14 engins à l’arrêt

Quatorze engins sur 15 stationnés vandalisés. Des câbles électriques et de graissage sectionnés. De la terre dans les réservoirs. Ce week-end, entre vendredi midi et dimanche après-midi, les engins œuvrant sur le chantier de la LGV, à Roullet, ont été victimes d’un raid de vandales. Bêtise gratuite ? Vengeance d’anti-LGV ?

Les câbles électriques et les conduits de graissage ont été sectionnés

Une enquête de gendarmerie a été ouverte, menée par la communauté de brigades de Blanzac et la brigade de recherches d’Angoulême.

Leur presse (CharenteLibre.fr, 17 avril 2012)

This entry was posted in Actions de solidarité, En France and tagged , . Bookmark the permalink.

1 Response to Sabotage contre la LGV Poitiers-Limoges

  1. Robin des bois says:

    Quand les responsables politiques donnent dans la délinquance maffieuse, usent de tous leurs pouvoirs pour promouvoir et imposer à tout prix des projets inutiles, ruineux, mais juteux pour quelques intérêts privés, et gaspillent ainsi sans vergogne notre patrimoine environnemental, économique … la délinquance devient la seule arme qui reste disponible aux citoyens pour rétablir la vérité et la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.