[Paris] Présentation de la marche No Tav de juillet 2015 aux Francs-Tireurs – dimanche 14 juin à 18h

Du 30 juin au 13 juillet, une marche No Tav est organisée de Lyon à la Val de Suse. Pour en savoir plus sur les objectifs et la logistique de la marche, une présentation-bouffe est organisée aux Francs-Tireurs le dimanche 14 juin à 18h.

Venez nombreux/ses !

Comité No TAV Paris

Squat des francs-tireurs : 13 rue des Francs-Tireurs à La Courneuve (Rer B : La Courneuve)

______________________________________________________________________

Le parcours de la marche…

sortiercalque

Cliquez pour agrandir

Comme annoncé aux quatres coins du pays la grande Marche Notav de cet été est bel et bien lancée. Il aura fallut du temps, et de multiples rencontres pour en arriver là. En esperant que tout ça se renforce jusqu’au départ de la Marche et puisse se prolonger bien après l’arrivée.
Voici donc un programme de la quinzaine qui, sous couvert de quelques changements est l’itinéraire tracé pour début juillet.
Le détail de chacune des étapes arrive bientôt, au programme, des journées de marche, explorations, mais aussi des discussions, concerts et autres spectacles…
Rejoignez-nous pour un, deux, ou quinze jours…
A très bientôt

Départ
//////30 Juin//////

Chimilin – Verel de Montbel
15 km

//////1 Juillet//////

Verel de Montbel
Vadrouille & exploration

//////2 Juillet//////

Verel de Montbel – Dullin
***8km***

////////3 Juillet///////

Dullin – St Franc
***12 km***

//////4 Juillet//////

St Franc – Chapareillan
***30km***
Rando, Convoi de Voiture, Cheval…

/////5 Juillet///////

Chapareillan
Vadrouille & exploration

//////6 Juillet/////

Chapareillan – La Chambre
***30 km***
Rando, Convoi de voiture, Cheval…

/////7 Juillet////////

La Chambre – Villarodin
Rando, Convoi de voiture, Cheval

/////8 & 9 Juillet/////

Villarodin
Vadrouille & Exploration

////10 Juillet//////

Passage au Mt Cenis
Retrouvaille et pic nic au sommet avec les italiens

Arrivée
///////11 & 12 Juillet///////

Campeggio de Venaus avec les italiens
Discussions & explorations

cartedef

_______________________________________________________________________

Présentations :

Le 15/01/2015

« Salut à toutes et à tous,

Attention danger, le TAV se remet en route. Et nous alors ?

Les promoteurs de la ligne TGV Lyon-Turin annonçaient la reprise des travaux pour Janvier 2015, à St Martin la porte (en Maurienne). Pourquoi ? Et bien parce qu’ils ont le champ libre. En France la mobilisation contre le TAV n’a jamais vraiment décollé et ils en profitent. Le percement du tunnel entre Saint-Martin-la-porte et le village de Chiomonte va sans doute débuter cette année. Plus les travaux avancent, plus il semble difficile de s’opposer aux aménageurs. Il reste encore beaucoup de choses à imaginer pour que le projet soit abandonné. Dès lors, il nous paraît particulièrement opportun de dépasser les discours proposant un TAV « vert » ou de simples alternatives au tracé prévu. Il est temps de se rendre ensemble sur les lieux des travaux. C’est en ayant une présence sur place que nous pouvons être efficaces et effectifs pour empêcher ou ralentir le chantier.
En Italie, dans le Val de Suse les travaux avancent à pas de fourmis grâce à la mobilisation quotidienne des habitantEs de la vallée mais aussi de tout un tas de gens venus des 4 coins de la botte pour leur prêter main forte.

Depuis trop longtemps en France nous attendons que les italienEs amènent seuls la victoire. De l’autre côtés de la frontière, chaque années depuis 2005 des manifestations de plus 60000 personnes se retrouvent face à la police, l’armée, la mafia. L’année dernière les NOTAV ont marché dans la vallée, d’Avigliana à Chiomonte, en s’arrêtant dans les villages. Ils mangeaient ensemble, marchaient ensemble, dormaient sur des terrains prêtés par des habitants. Ils prenaient le temps, celui qui va disparaître avec le TGV.

De là est née l’envie de faire une marche de quelques jours cet été en juillet, de ce coté ci de la frontière. Faire un bout du tracé, à pied, entre Lyon et le Val de Suse; s’arrêter là où les gens veulent bien nous accueillir pour une nuit ou deux, prêter une grange ou un bout de terrain. Nous voudrions organiser des concerts, projections, discussions, faire des courses d’orientation, construire des cabanes…

Sans avoir la prétention d’être des milliers, nous aimerions au moins que ça permette de parler du projet et de cette lutte qui dure depuis plusieurs années pour l’empêcher ; et pourquoi pas que d’autres luttes se croisent, se mêlent à cette occasion. Alors, si vous êtes prêtEs à faire un bout de marche avec nous, à organiser avec ou sans nous dans votre commune un concert ou un buffet ; si vous êtes prêtEs à nous accueillir, ou simplement venir un soir raconter vos histoires sur la lutte contre le Lyon Turin (et d’autres), vous êtes invité à nous répondre au plus vite, pour que l’on puisse ensuite se rencontrer et s’organiser ».

Ajout du 15 mars :

« Salut à toutes et à tous,

Nous espérons que cette nouvelle lettre vous trouvera plein de vitalité et d’entrain à la perspective de cheminer ensemble entre Lyon et Turin du 30 juin au 12 Juillet. Notre première invitation ayant rencontré un certain écho et quelques questions, nous venons par la présente clarifier certaines de nos intentions.

Il ne s’agit pas d’une marche sur le palais d’hiver ou un quelconque autre lieu de pouvoir ou institution. Nous ne sommes pas à la recherche de symbole. Marcher le long du tracé du TGV c’est se donner les moyens d’apprivoiser des territoires, de se rencontrer. C’est un repérage, une reconnaissance en vue d’une reprise des travaux donc des hostilités. Cette marche s’apparente aux « passeggiata » dans le Valsusa organisée régulièrement pour permettre d’appréhender la montagne, rendre praticable les sentiers, se familiariser ensemble avec les chemins de traverse.

Pour être tout à fait honnête il nous faut expliquer que nous ne marcherons pas de Lyon à Turin. Sur les 15 jours que nous passerons ensemble, nous marcherons certains jours entre deux étapes, d’autres jours autour du camp pour aller découvrir tel chantier qui va bientôt commencer.

Nous ferons des journées au même endroit, avec des assemblées. Nos soirées seront ponctuées de discussions sur les luttes d’ici ou là, mais aussi de concerts et de grands festins. Plus que tout, c’est un temps que nous nous donnons pour vivre ensemble, nous rencontrer. Sortir de l’isolement et allier nos forces. C’est un moment, qui, on l’espère, en appellera d’autres. Trois grandes zones se dessinent : l’avant-pays savoyard, la Chartreuse et la Vallée de la Maurienne.

Des marcheurs.es determiné.es! »

_______________________________________________________________

Textes et infos sur la marche publiés sur http://marchenotav.noblogs.org/

E-mail : marchenotav (at) rebellyon.info

_______________________________________________________________

Posted in En France - Île-de-France | Tagged , , , , , , | Leave a comment

Rassemblement contre la nouvelle ligne ferroviaire Lyon-Turin à Chapareillan (Isère)

CCLT-flyer a6

Rassemblement dimanche 14 juin au stade de Chapareillan (38) à partir de 11 heures pour un pique-nique, des discussions et une promenade en protestation contre le projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin.

Le CCLT (Collectif Contre le Lyon-Turin) organise un grand rassemblement de tous les citoyens qui souhaitent marquer leur opposition au projet de la nouvelle ligne Lyon-Turin.

Ce projet ferroviaire est inutile. Il est dangereux pour l’environnement et le cadre de vie de tous les habitants.

Cette infrastructure d’un coût exorbitant portera une atteinte irrémédiable à l’environnement sur tout le tracé (terres agricoles saccagées, tunnels qui risquent de tarir les sources, parc de Chartreuse mis en danger, vallées coupées en deux…).

Nous devons exiger le report des camions et des marchandises sur le train tout de suite et pas dans 30 ans pour 30 milliards d’euros, car la capacité de la ligne existante est largement suffisante pour le faire !

Rendez-vous pour dire non au Lyon-Turin dimanche 14 juin 2015 sur le stade de Chapareillan (38) à partir de 11 heures.

Amenez votre pique-nique à partager ! Une buvette est organisée, suivie d’une promenade animée et musicale le long du tracé.

Nous comptons sur vous ! Venez en famille, entre ami-e-s, seul-e pour nouer des liens…

Contact : noreply@noblogs.org

Posted in En France - Rhône-Alpes | Tagged , , , , , | Leave a comment

Manif anti-TAV le 13/06 à Donostia/San Sebastian

Manif anti-TAV le 13/06 à Donostia/San Sebastian

Manifestation pour la paralysie du TAV le 13 Juin à Donostia:

Différents mouvements, syndicats et organisations sociales ont organisé une manifestation, pour l’arrêt du TAV le samedi 13 Juin. Cette manifestation qui partira à 17’30h de Alderdi Eder à Donostia,. L’appel à cette mobilisation organisée sous le thème  « STOP au TAV MAINTENANT! Assez de gaspillage! Nous devons décider entre tous/tes » a agglutiné le soutien de nombreux groupes et organismes (Atxikimenduak / Adhesiones – Blog informativo sobre la campaña / Kanpaña informatiboaren bloga).

Il s’est écoulé huit ans depuis que les travaux du TAV ont commencé. Nous avons assisté à l’effondrement d’un mythe. Ces huit dernières années nous ont démontré l’infaisabilité du TAV et qui plus est sans aucun avantage social. L’échec de ce projet dilapide des millions destinés au secteur social  où ils sont puisés et cela provoque de graves dommages à niveau social, économique et environnemental. Cette politique est en train de provoquer de très graves problèmes et ils le seront encore plus si nous n’arrêtons pas cette folie: Plus nous tarderons à l’arrêter et plus la catastrophe écologique sera majeur ainsi que les pertes économiques et les conséquences sociales.

Ceux qui tentent d’imposer ce projet ne nous disent pas combien ils ont dépensé jusqu’à présent, ils ne savent pas non plus combien il va falloir encore dépenser, ni quand ils vont terminer ces travaux. Il y a de plus en plus d’incertitudes au sujet du plus important investissement jamais réalisé en Euskal Herria et qui est totalement déconnecté tant de Paris que de Madrid. D’autre part, les temps prévus pour unir Bilbo, Gasteiz et Donostia ne cessent d’augmenter et rejoignent pratiquement ceux d’une voiture ou d’un autobus. Le TAV en Navarre est tout aussi absurde : il va de nulle part à nulle part et n’a de connexions ni avec la Communauté Autonome Basque ni avec l’Aragon.

On nous a imposé un projet qui nous a été présenté comme stratégique. Le grand élan économique que les travaux devaient apporter, selon ses promoteurs, n’a pas été au-delà des poches des grandes entreprises de construction qui marchent, ici et là, main dans la main avec les partis politiques, comme en témoigne ces cas de corruption de plus en plus nombreux. La précarité et les accidents du travail sont le lot des ouvriers qui travaillent à la construction du TAV, une grande partie d’entre eux travaillent en sous-traitance dans des conditions de sécurité minimes, ce qui a déjà provoqué 7 morts.

Les responsables de ce gaspillage, le PNV, l’UPN-PP et le PSE-PSOE-PSN n’ont aucun scrupule à dépenser, année après année, une grande partie des budgets qu’ils gèrent dans la construction du TAV. Ils savent qu’ils doivent emprunter cet argent et ils endettent de plus en plus leurs gouvernements respectifs.

Compte tenu de cette grave situation, les  collectifs  et organisations qui convoquent à cette manifestation exigent :

1.- Que  les travaux du TAV soient immédiatement paralysés.

2.- Que tous les budgets destinés à ce fastueux projet soient réorienté vers les besoins les plus pressants de notre société comme la Santé, l’éducation, le logement, les services sociaux … Pas un euro de plus ne doit aller au TAV !

3.- Qu’un débat technique, sociale et politique soit ouvert parallèlement à un processus participatif d’information et de décision populaire sur cette infrastructure, pour pouvoir décider ce qu’il faut faire à l’avenir.

Dans ce contexte, nous appelons tout quidam, toute association à se joindre à la manifestation que nous allons faire à Donostia le 13 Juin afin de paralyser le TAV.

Organisateurs: AHT Gelditu! Elkarlana, Mugitu! Mugimendua, Fracking EZ, Ekologistak Martxan, Eguzki, LAB, STEE-EILAS, ESK, EHNE, CNT, CGT-LKN Euskadiko, HIRU, Berriotxoak, Duintasuna, Euskal Herriko Bilgune féministe ernai, Ikasle Abertzaleak, Gazte Abertzaleak, Komite Internazionalistak, Askapena , EHE, KEM-MOC, Sare Anti-Faxista, EH Sozialista, Ruti-Distri, Mutriku Natur Taldea, ET PLUS …

Contact: 654480589

Texte publié sur ACE Hendaye.

Posted in Pays Basque - Euskal Herria | Tagged , , , , , , | Leave a comment

Présentation de la marche NO TAV. Des assemblées à Grenoble, Lyon…

MNT Couleur

Salut à toutes et à tous,

Nous espérons que cette nouvelle lettre vous trouvera plein de vitalité et d’entrain à la perspective de cheminer ensemble entre Lyon et Turin du 30 juin au 12 Juillet. Notre première invitation ayant rencontré un certain écho et quelques questions, nous venons par la présente clarifier certaines de nos intentions.

Il ne s’agit pas d’une marche sur le palais d’hiver ou un quelconque autre lieu de pouvoir ou institution. Nous ne sommes pas à la recherche de symbole. Marcher le long du tracé du TGV c’est se donner les moyens d’apprivoiser des territoires, de se rencontrer. C’est un repérage, une reconnaissance en vue d’une reprise des travaux donc des hostilités. Cette marche s’apparente aux « passeggiata » dans le Valsusa organisée régulièrement pour permettre d’appréhender la montagne, rendre praticable les sentiers, se familiariser ensemble avec les chemins de traverse.

Pour être tout à fait honnête il nous faut expliquer que nous ne marcherons pas de Lyon à Turin. Sur les 15 jours que nous passerons ensemble, nous marcherons certains jours entre deux étapes, d’autres jours autour du camp pour aller découvrir tel chantier qui va bientôt commencer.

Nous ferons des journées au même endroit, avec des assemblées. Nos soirées seront ponctuées de discussions sur les luttes d’ici ou là, mais aussi de concerts et de grands festins. Plus que tout, c’est un temps que nous nous donnons pour vivre ensemble, nous rencontrer. Sortir de l’isolement et allier nos forces. C’est un moment, qui, on l’espère, en appellera d’autres. Trois grandes zones se dessinent : l’avant-pays savoyard, la Chartreuse et la Vallée de la Maurienne.

D’ici là, il y a fort à faire. Nous proposons des assemblées :

  • le 29 mai à Grenoble (18h), 38 rue d’alembert (suivie d’un concert de soutien)

  • le 3 juin à Lyon (18h), à la Gryffe, rue Sébastien Gryphe, Lyon 7e

  • Le 6, au Bugey c’ trip, discussion/table de presse http://rebellyon.info/Bugey-c-trip-ete-4-Cormaranche-en-Bugey.html
  • Le 7 , à Bure, à la maison de la Résistance
  • Le 8  à 19h, à Nancy, au Centre Culturel Autogéré de Nancy
  • Le 12  à 19h, dans le Morvan, au café le “Carrouège”, Carrefour de Vauclaix
  • Le 14 , à 18h , à Paris aux Francs-Tireurs
  • Le 14 à Chapareillan, journées internationales contre le TGV Lyon-Turin
  • Le 17 à L’ Alterlocal à Cran Gevrier, (présentation de la Marche) , concert
  • Le 19, à Dijon, au Tanneries II (présentation de la Marche suivie d’une soirée de soutien)

Des marcheurs.es détermine.es !

JPEG - 4.6 Mocartedef

Pour avoir plus d’informations sur la marche écrire à marchenotav (at) rebellyon.info et voir sur http://marchenotav.noblogs.org/

Posted in En France, En France - Rhône-Alpes | Tagged , , , , , , , , , | Leave a comment

GRANDE MARCHE NO TAV entre Lyon et le Val de Susa du 29 juin au 12 juillet

Tavconf

affichefinaleeeee

Posted in En France, En France - Rhône-Alpes | Tagged , , , , , , , | Leave a comment

Marche NOTAV du 29 juin au 12 juillet 2015 – Appel à dons

appeldons

Posted in En France, En France - Rhône-Alpes | Tagged , , , , , , , | Leave a comment

A Montpellier, un projet inutile et imposé de plus sur le quai !

Montpellier est une ville désormais habituée aux fantasmes ubuesques des politiciens qui la dirigent. Hier avec Georges Frêche, qui nous à légué le lourd fardeau d’un urbanisme complètement délirant, opérant un mélange terrifiant entre volonté ultra-sécuritaire, et un marchandisation à outrance.

garetgvAujourd’hui, les traditions perdurent, et un nouveau projet urbain délirant, parmi tant d’autres, et à nouveau sur les rails à Montpellier.

A côté du château de la Mogère, et non loin du centre commercial Odysseum, dans un espace déjà lourdement impacté par des constructions nuisibles, telles que le doublement de l’autoroute A9, il est prévu l’implantation d’une nouvelle gare TGV, accompagnée d’un nouveau quartier, « Oz ».

Noyant sous le béton plus de 300 hectares, ce nouveau quartier est l’unique véritable justification de cette gare. Celà entraînera une imperméabilisation massive d’une zone facilement inondable. Et ce, juste à côté de 12 voies d’autoroutes.

La qualité de vie est encore une fois sacrifiée, à Montpellier, sur l’autel des intérêts Financiers et de la mégalomanie urbaine d’élus et de technocrates locaux.

Il est impossible de ne pas voir une analogie entre cet énième grand projet nuisible et imposé, et tous ceux qui, partout en France écrasent des quartiers ou des zones agricoles.

Le SCALP – No Pasaran 34, engagé, au sein du réseau No Pasaran, contre la dépossession de nos lieux de vie, de promenade et de loisirs s’engage résolument contre ce projet imposé.

Il est temps de reprendre nos vies et nos territoires en main, et ne plus laisser à d’autres, qu’ils soient technocrates, hommes d’affaires ou politiciens, le soin de décider à notre place du devenir du monde qui nous entoure.

SCALP – No Pasaran 34 – www.scalp34.wordpress.com

Le site du collectif contre la deuxième gare TGV à la Mogère : http://garetgv.free.fr/

Posted in En France | Tagged , | Leave a comment

Organisation d’une marche No TAV pour l’été 2015 en France….

affichefinaleeeeeLe 15/01/2015

Salut à toutes et à tous,

Attention danger, le TAV se remet en route. Et nous alors ?

Les promoteurs de la ligne TGV Lyon-Turin annonçaient la reprise des travaux pour Janvier 2015, à St Martin la porte (en Maurienne). Pourquoi ? Et bien parce qu’ils ont le champ libre. En France la mobilisation contre le TAV n’a jamais vraiment décollé et ils en profitent. Le percement du tunnel entre Saint-Martin-la-porte et le village de Chiomonte va sans doute débuter cette année. Plus les travaux avancent, plus il semble difficile de s’opposer aux aménageurs. Il reste encore beaucoup de choses à imaginer pour que le projet soit abandonné. Dès lors, il nous paraît particulièrement opportun de dépasser les discours proposant un TAV « vert » ou de simples alternatives au tracé prévu. Il est temps de se rendre ensemble sur les lieux des travaux. C’est en ayant une présence sur place que nous pouvons être efficaces et effectifs pour empêcher ou ralentir le chantier.
En Italie, dans le Val de Suse les travaux avancent à pas de fourmis grâce à la mobilisation quotidienne des habitantEs de la vallée mais aussi de tout un tas de gens venus des 4 coins de la botte pour leur prêter main forte.

Depuis trop longtemps en France nous attendons que les italienEs amènent seuls la victoire. De l’autre côtés de la frontière, chaque années depuis 2005 des manifestations de plus 60000 personnes se retrouvent face à la police, l’armée, la mafia. L’année dernière les NOTAV ont marché dans la vallée, d’Avigliana à Chiomonte, en s’arrêtant dans les villages. Ils mangeaient ensemble, marchaient ensemble, dormaient sur des terrains prêtés par des habitants. Ils prenaient le temps, celui qui va disparaître avec le TGV.

De là est née l’envie de faire une marche de quelques jours cet été en juillet, de ce coté ci de la frontière. Faire un bout du tracé, à pied, entre Lyon et le Val de Suse; s’arrêter là où les gens veulent bien nous accueillir pour une nuit ou deux, prêter une grange ou un bout de terrain. Nous voudrions organiser des concerts, projections, discussions, faire des courses d’orientation, construire des cabanes…

Sans avoir la prétention d’être des milliers, nous aimerions au moins que ça permette de parler du projet et de cette lutte qui dure depuis plusieurs années pour l’empêcher ; et pourquoi pas que d’autres luttes se croisent, se mêlent à cette occasion. Alors, si vous êtes prêtEs à faire un bout de marche avec nous, à organiser avec ou sans nous dans votre commune un concert ou un buffet ; si vous êtes prêtEs à nous accueillir, ou simplement venir un soir raconter vos histoires sur la lutte contre le Lyon Turin (et d’autres), vous êtes invité à nous répondre au plus vite, pour que l’on puisse ensuite se rencontrer et s’organiser.

Un Collectif de Lyon, Suisse, Chartreuse et Grenoble contre le TGV Lyon-Turin
marchenotav@rebellyon.info

———————————-

cartepostale3final cartepostale1final

        carte postale verso

cartepostalefinale4cartepostalefinale5

——————————–

texte publié sur MarcheNoTAV.noblogs

Posted in En France - Rhône-Alpes, En Italie - Val de Suse & Turin | Tagged , , , , , , , , , , , | 9 Comments

Samedi 21 février 2015 à Turin : manifestation populaire No TAV contre la répression

Posted in En Italie - Val de Suse & Turin | Tagged , , , , , , , | Leave a comment

Jeudi 26 février 2015 à Chambéry : réunion publique sur le Lyon-Turin

publié sur Collectif No TAV Savoie.
Posted in En France - Rhône-Alpes | Tagged , , , , | Leave a comment

[Lyon-Turin] 47 “No TAV” opposants au chantier du Lyon-Turin condamnés à de la prison ferme après des heurts avec la police en 2011

Quarante-sept opposants au chantier de la ligne à grande vitesse Lyon-Turin ont été condamnés ce mardi 27 janvier à des peines de prison par un tribunal de Turin pour des heurts violents avec la police italienne en 2011.

No TAV

Un total de 150 années de prison leur ont été infligées par le tribunal, selon le quotidien La Stampa. Six autres opposants ont été acquittés. Le parquet avait réclamé un total de 193 années contre l’ensemble des accusés.

A l’énoncé du jugement, les condamnés, ont protesté dans la salle du tribunal et hurlé: “ils ne nous enterreront pas avec ces condamnations”.

En juin et juillet 2011, de violents affrontements avaient opposé des centaines de manifestants encagoulés venus de toute l’Italie aux forces de l’ordre sur le chantier de Chiomonte, dans le Val de Suse, une vallée alpine italienne, à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Turin.

En décembre, quatre opposants au chantier avaient été déjà condamnés chacun à 3 ans et demi de prison par la Cour d’assise de Turin. A chaque fois, les manifestants découpaient le grillage protégeant le chantier, ou bloquaient l’accès, lançant des cocktails Molotov et des engins explosifs artisanaux sur les forces de l’ordre déployées en nombre.

L’écrivain italien Erri De Luca, qui avait pris position pour les “No Tav”, sera en procès à partir de ce mercredi 28 janvier à Turin. Dans une interview en 2013, il s’était prononcé pour le sabotage de la ligne à grande vitesse.” Ces montagnes que l’on éventre pour une voie de chemin de fer sont pleines d’amiante ” avait-il déclaré.
Les opposants à ce projet, issus en grande partie des mouvements autonomes d’extrême gauche, principalement italiens, le jugent néfaste pour l’environnement et d’un coût exorbitant.

Rappel des faits, Xavier Schmitt

VIDEO

Retour sur la condamnation opposants Lyon-Turin

Projet stratégique pour le réseau européen et pour les relations franco-italiennes, le TGV Lyon-Turin devrait permettre de supprimer le passage routier d’un million de camions par an entre les deux pays, et de raccourcir le trajet ferroviaire Paris-Milan à un peu plus de 4 heures contre 7 actuellement.
Le projet a été lancé en 1991, mais il a été ajourné tant de fois que la ligne ne devrait entrer en service qu’en 2028-2029.

Leur Presse (France 3 Alpes avec AFP, 27/01/2015).

Posted in En Italie, Répression | Tagged , , , , , , , , | Leave a comment

Erri De Luca défend sa liberté d’expression devant ses juges à Turin

L’écrivain italien Erri De Luca a défendu mercredi sa liberté d’expression devant le tribunal de Turin (nord), à l’ouverture de son procès pour incitation au sabotage du chantier de la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin.

La prochaine audience a été fixée au 16 mars, avec l’audition des premiers témoins.

«Le verbe saboter est noble ! Gandhi lui-même l’a utilisé», a déclaré peu avant le début de l’audience l’auteur de «Montedidio», prix Feminia étranger en 2002 en France.

Erri De Luca, 64 ans, est accusé d’avoir incité au sabotage du chantier de la TAV (équivalent français du TGV), dans un entretien avec plusieurs médias italiens en 2013.

Dans la petite salle du tribunal, une vingtaine de «No-TAV» — qui jugent le chantier néfaste pour l’environnement et d’un coût exorbitant — sont venus soutenir l’écrivain, certains brandissant des affiches proclamant «Je suis Erri».

Dès le début de l’audience, le procureur Andrea Beconi a affirmé qu’il n’y avait à son avis aucune ambiguïté sur le sens du mot «saboter» utilisé par l’écrivain: il s’agit bien d’incitation à la destruction de biens.

Selon lui, il n’est certes pas question de remettre en cause la liberté d’expression, mais dans le cadre de la loi. Or l’incitation à commettre un délit est bien l’une des limites prévues par la loi à la liberté d’expression, a insisté le procureur.

Pour Alberto Mittone, avocat de la société franco-italienne LTF, qui construit la ligne et qui est à l’origine de la plainte, «les délits peuvent se commettre tant avec des paroles qu’avec des actes».

Me Mittone s’est aussi beaucoup attardé sur la personnalité d’Erri De Luca, longtemps militant d’extrême-gauche, soulignant aussi que son influence en tant qu’écrivain reconnu donnait à ses propos un impact psychologique plus important.

«Mais qu’on me présente ces gens que j’ai incités à saboter, à commettre des délits ! Où sont-ils ?», a lancé M. de Luca, interrogé par les nombreux journalistes venus assister au procès.

- ‘Une sanction politique’ -

Le parquet et la LTF voulaient présenter de nombreux témoins — mais aucun «saboteur» – et une importante documentation, afin d’expliquer le contexte et de relier les propos de l’écrivain au combat des «No TAV».

L’avocat de l’écrivain, Me Gianluca Vitale, s’y s’est vivement opposé, dénonçant le risque de «dérive» d’un procès qui serait allé bien au-delà du cas d’Erri De Luca.

Le tribunal lui a partiellement donné raison en rejetant une partie des témoins réclamés par le parquet et la partie civile.

«Ce procès en sera d’autant moins lourd», s’est félicité l’écrivain devant l’AFP à la fin de l’audience. «Ca n’en continue pas moins à être un procès à liberté d’expression», a insisté son avocat.

Mardi, 47 opposants au chantier de la ligne Lyon-Turin avait été condamnés à Turin à des peines de prison ferme pour des heurts violents avec la police italienne en juin et juillet 2011, tandis que six autres ont été acquittés.

Un total de 150 années de prison ont été infligées dans cette affaire.

Lors de ces affrontements, des centaines de manifestants encagoulés venus de toute l’Italie découpaient les grillages protégeant le chantier dans le Val de Suse, à l’ouest de Turin, ou en bloquaient l’accès, lançant des cocktails Molotov et des engins explosifs artisanaux sur les forces de l’ordre déployés en nombre.

«C’est une sanction politique !», a dénoncé à ce propos Erri De Luca.

Lui-même risque entre un et cinq ans de prison et a déjà prévenu qu’il ne comptait pas faire appel en cas de condamnation.

Leur Presse (Libé, 28-01-15)

Posted in En Italie, Répression | Tagged , , , , , , , | Leave a comment

Autoroute bloquée après les condamnations des 47 No Tav

Mardi 27 janvier, après les très lourdes peines infligées aux No Tav pour les journées de lutte du 27 juin et 3 juillet 2011, un presidio est appelé à Bussoleno à 18h30. Dans la soirée, l’autoroute est bloquée malgré une lourde présence des forces de l’ordre. Plusieurs interpellations mais pas d’arrestations.

publié sur Comité No TAV Paris.

Posted in Actions de solidarité, En Italie, Répression | Tagged , , , , , , , , , , | Leave a comment

140 ans de prison pour le mouvement No-Tav, et c’est le tour d’Erri de Luca

C’est aujourd’hui que devrait commencer le procès contre Erri De Luca pour ses déclarations en faveur du sabotage du chantier de la liaison Lyon-Turin (Treno ad Alta Velocita – TAV). Les lecteurs de ce blog connaissent l’affaire. Avec la sérénité inébranlable qui le caractérise, il annonce que s’il est condamné, il ne fera pas appel et ira en taule. Par ailleurs, le site no-tav info communique le résultat du procès intenté à 53 no-Tav pour leur présence à des affrontements lors de l’évacuation de la libre république de la Maddalena le 27 juin 2011 et lors d’une manifestation en réaction le 3 juillet. Le bilan est lourd.  :

La vengeance de l’Etat aux dépens du mouvement No-Tav s’est accomplie aujourd’hui dans la salle-bunker de la prison des ValetteTurin, ndt).
Le tribunal de Turin, par la voix du juge Bosio, a condamné 47 des 53 No-Tav à plus de 140 ans de prison, en tout, et à des dommages et intérêts qui dépassent la centaine de milliers d’euros, pour les événements des 27 juin et du 3 juillet 2011. En tout, six personnes ont été relaxées.
Cette condamnation confirme pour beaucoup les peines demandées par l’accusation et pour certains va même au-delà
Confirmées dont les accusations pour les délits de coups et blessures, destructions et violence avec menace contre des officiers publics et les circonstances aggravantes sont reconnues par l’utilisation d’armes, lancement de corps contondants, lancer de pierres, pétards et feux de signalisation. Les peines sont plus élevées pour les évenements du 3 juillet que pour ceux du 27 juin.
Lourdes condamnations, cond, qui confirment le théorème accusatoire d’un parquet qui a dicté les règles et les modes du procès au tribunal, lequel, absolument passif et asservi aux pouvoirs en jeu, a permis toute une série de pressions et d’intimidations aux dépens des témoins, sans battre un cil. Le juge Bosio avait envie de partir à la retraite et de conclure sa carrière en soutenant les personnages connus habituels (puissants amis des puissants et amis à lui) et c’est ce qu’il a fait.
Un cadeau qui est clairement fait à Caselli, l’ex-procureur en chef de Turin désormais à la retraite, et idéologue de cette persécution contre le mouvement No-Tav. Toute sa cour, et celle qui lui sert depuis toujours, sera prête à dire qu’ils avaient raison et que justice a été faite (après toutes les baffes qu’ils ont pris cette année [- allusion au refus de l’inculpation pour terrorisme dans d’autres procès – ndt]). Ils voulaient une lourde condamnation pour pouvoir encore une fois brandir le fétiche de l’Ennemi Public No-Tav mais on le sait, la crédibilité aux yeux du plus grand nombre, ils l’ont perdue depuis longtemps et nous n’avons jamais cessé de suivre notre route, en démontrant que nous avions des raisons à revendre et eux tout à fait tort.
(…)
Cette condamnation aujourd’hui est donné à tout le mouvement No-Tav, parce que après des décennies, nous ne baissons toujours pas la tête et continuons à lutter, forts de la raison et de la volonté (jamais négociable) de défendre nos terres et nos vies.
C’est la vengeance de l’Etat contre notre résistance et l’entêtement que nous continuons à montrer, en remettant en question un système injuste et corrompu.
Nous repartons de là, sans aucun remord!
Solidarité à tous les condamnés!
(traduit par mes soins, SQ)
Signalons que celui qui a remplacé le lamentable Caselli à la tête du parquet de Turin, c’est l’immonde Spataro, le principal procureur acharné contre Cesare Battisti, toujours prêt à vendre la vérité officielle sur les “années de plomb” à ces ignorants de Français. Dans le Nouvel Observateur, il repart à l’attaque contre Erri. Son texte vaut d’être lu pour ce tour de force : à peu près un mensonge par phrase.
Il faut dire que, faire dire aux mots ce que les puissants veulent qu’ils disent, les juges italiens connaissent:
“Les procureurs exigent que le verbe “saboter” ait un seul sens. Au nom de la langue italienne et de la raison, je refuse la limitation du sens”
Erri de Luca, La parole contraire, Gallimard

Ouverture du procès de Erri de Luca
texte publié sur Les Contrées Magnifiques.
Posted in En Italie, Répression | Tagged , , , , , , , , , | Leave a comment

Vengeance d’État : 140 ans de prison contre les No TAV

Les condamnations pour le maxi-procès viennent de tomber, aujourd’hui, mardi 27 janvier. 47 des 53 imputés ont été condamnés globalement à 140 ans de prison et des milliers d’euros d’amendes pour les journées de lutte du 27 juin et 3 juillet 2011.

Juste après la sentence la route en face de la prison Vallette (Turin) où s’est tenu le procès a été bloquée par un groupe de No Tav.

Dans la soirée, les No Tav ont défilé dans les rues de Bussoleno et ont ensuite réussi à bloquer l’autoroute malgré le dispositif policier impressionnant déployé pour l’occasion.

Demain – mercredi 28 janvier (21h) – assemblée populaire à Bussoleno

Samedi 31 janvier – après-midi en Clarea

Texte publié sur Comité No TAV Paris.

Posted in En Italie, Répression | Tagged , , , , , , , , | 5 Comments